Choisir un bien immobilier : acheter dans le neuf ou dans l'ancien

Guide pour investir dans l'immobilier locatif à Bordeaux



On pense souvent qu’il suffit d’avoir une maison et de la louer pour s’assurer des revenus confortables à long terme. Le gouvernement encourage même les particuliers à s’engager dans un investissement immobilier en leur accordant des avantages fiscaux. La volonté de faire un bon investissement immobilier n’est pourtant pas suffisante, car certains critères doivent être pris en compte.



Que faire pour faire le meilleur investissement à Bordeaux ?



Avant toute chose, une étude de marché doit être effectuée avant de se lancer dans un projet d’investissement immobilier. Il est en effet important de déterminer si la demande locative dans la ville ciblée est élevée. L’offre de logements doit être inférieure à la demande, mais on peut aussi faire un petit travail d’investigation pour voir si des promoteurs ont des projets immobiliers dans le secteur. Par ailleurs, un investissement locatif situé dans une zone tendue promet une rentabilité élevée.



Quel type de bien acheter ?



Les futurs investisseurs doivent déterminer le type de bien (maison, appartement neuf) qui répond à leur profil.



appartement bordeaux

Leur faut-il acheter dans le neuf ou l’ancien sur Bordeaux ?




  • Investissement locatif dans le neuf : le prix d’achat est assez élevé, tandis que les frais d’achats comme ceux du notaire sont réduits. Des réductions d’impôts sont en outre accordées aux propriétaires qui mettent leur appartement neuf, leur maison sur le marché locatif. La taxe foncière est également exonérée pendant 2 ans.

  • Investissement immobilier dans l’ancien : son prix est en général plus accessible aux acheteurs. Les frais d’achat sont néanmoins élevés. Il est par contre plus facile de trouver des logements anciens situés dans les centres-villes et localisés à proximité des commodités.



Acheter un appartement neuf qu’ils vont louer aux particuliers ou plutôt un local commercial ?




  • Un investissement locatif pour les particuliers : les sondages démontrent qu’un peu plus de 70 % des Français de 20 à 30 ans sont locataires en France. Encore une fois, le prix des logements est abordable pour les acheteurs. Ces derniers peuvent même opter pour une location meublée afin d’avoir un bail souple par rapport à la location vide.

  • Un placement immobilier à louer aux professionnels : son prix est très élevé surtout s’il s’agit d’un local commercial bien situé. Il est néanmoins très rentable et le locataire est souvent solvable.




En savoir plus :

ch be lu ca